Fragiles Archives

Destins croisés en transparence

Fascinée par les écritures d'anciens registres, Lô | Laurence Bourgeois met en matière le souvenir effacé des vies et des sentiments qui se cachent dans les manuscrits d'archives.

Pour la réfection des vitraux d'une église du Languedoc, elle a participé
à la création de 11 baies.

Le travail de copiste a été de rendre la matière du manuscrit où les mots réécrits sont comme effacés / révélés ; Retrouver dans les déchiffrements du registre les difficultés de l'écriture, ses épaisseurs, ses origines, ses espaces laborieux, ses entours, ses ratures ; Retrouver la lisibilité par endroit, un moment clair, précis, prêt à être englouti par la lumière.

Lô / Laurence Bourgeois a également écrit en résonnance à ce travail de mémoire
des poèmes qu'elle a regroupés dans un recueil "fragiles archives"

un extrait

Baie K - Une fille trouvée (vue 152 du registre)

"L'an mille 1740 et le vingt quatrième octobre a été baptisée sans condition une fille trouvée à deux heures de l'après midi dans le ruisseau de la bonnetière ........laquelle fille trouvée est née depuis environ trois jours au jugement des femmes expérimentées ........."

Je flotte _ l'eau cascade entre mes dents
cailloux blancs bénis
ricochets d'alphabets incréés
S'appeler dans le baptème du jour
L'argyronète tisse la lumière mouillée
un berceau si léger
pour s'en aller